Les coproductions internationales

Opportunités, avantages et contraintes

Objectif

Découvrir et comprendre les mécanismes des différents outils artistiques, juridiques, réglementaires et économiques, ainsi que les accords existants, en vue de mettre en place une coproduction européenne ou internationale.

Intervenants

Thomas SAIGNES – Fondateur et dirigeant de TOMATO PICTURES
Adjoint aux acquisitions et coproductions chez TF1 International, analyste au sein de Téléfilm Canada, il a ensuite été directeur des ventes et acquisitions chez Delphis Films à Montréal. En 2008, il a créé l’agence en financement international Tomato Pictures, qui accompagne actuellement plus d’une douzaine de producteurs. Il est également intervenant dans le cadre de formations dispensées au sein de l’INA-Expert et de SESCA Formation.

Benjamin GINIEZ – Avocat associé du cabinet 111 AVOCATS
Après avoir passé plusieurs années au sein de cabinets d’avocats spécialisés dans les médias et la propriété intellectuelle et notamment au sein du département Média & Entertainment d’un important cabinet d’avocats anglo-saxon, il est aujourd’hui associé au sein du Cabinet 111. Il intervient en droit de la propriété intellectuelle, essentiellement dans le domaine du cinéma, de l’audiovisuel et de la publicité.

Contenu

  • Eléments d’introduction sur la coproduction internationale : nécessités et écueils
  • Notions requérant une vigilance particulière avant de se lancer dans une coproduction internationale
  • Diagnostic du projet : pourquoi requérir à la coproduction ? Qu’en attend-on ?
  • Le principe des accords de coproduction européens et internationaux entre les pays
  • La convention européenne de coproduction
  • Les aspects clés des accords de coproduction les plus fréquents
  • Les contraintes ou les engagements à respecter, les financements et l’assemblage des différentes sources de financement
  • L’impact sur l’agrément français et les financements français auxquels il faut renoncer
  • L’impact sur les aspects légaux et comptables
  • Les aides spécifiques Eurimages, Media, les mini traités
  • Focus sur les coproductions avec les pays suivants : le Brésil, la Chine, l’Allemagne et la Scandinavie.

Durée

1 journée / 7 heures

Date

Lundi 12 octobre : 9h30 – 13h / 14h30 – 18h

À qui s’adresse cette formation ?

  • Aux producteurs, aux professionnels des services financiers et juridiques des sociétés de production ainsi qu’à l’ensemble des intervenants prenant part au financement des films
  • Aux directeurs de production