Coproduire avec le Luxembourg / Coproduire avec le Canada

Opportunités, avantages et contraintes des partenaires traditionnels des coproductions francophones

Objectif

Découvrir les opportunités de coproduction avec le Canada et le Luxembourg ainsi que les avantages et les contraintes, qu’ils soient techniques, artistiques ou financiers et maîtriser les mécanismes des différents aspects de ces coproductions.

Intervenants

Thomas SAIGNES – Fondateur et dirigeant de TOMATO PICTURES
Adjoint aux acquisitions et coproductions chez TF1 International, analyste au sein de Telefilm Canada, il a ensuite été directeur des ventes et acquisitions chez Delphis Films à Montréal. En 2008, il a créé l’agence en financement international Tomato Pictures, qui accompagne actuellement plus d’une douzaine de producteurs.

Paul THILTGES – Fondateur et dirigeant de PAUL THILTGES DISTRIBUTIONS

Contenu

CANADA

  • présentation du territoire, dualité linguistique, porte d’entrée sur l’Amérique du Nord
  • le traité franco-canadien
  • les différences entre coproduction officielle et la production de service
  • les aides publiques sélectives et automatiques
  • les crédits d’impôts : montants, assiette et règles de fonctionnement
  • la nature de la dépense au Canada et la structure des coûts
  • les avantages comparés (coûts, équipes, contraintes, décors etc.)
  • les conseils d’optimisation du « deal » canadien
  • les aspects comptables et financiers (trésorerie, change, escompte etc.)
  • l’impact sur l’agrément français

LUXEMBOURG

  • la réglementation luxembourgeoise, le FONSPA
  • les financements luxembourgeois et le mécanisme du CIAV
  • la nature de la dépense au Luxembourg et la structure des coûts.
  • les avantages comparés (coûts, équipes, contraintes, décors etc.)
  • payer des salaires français au Luxembourg
  • l’impact sur l’agrément français

Durée

½ journée / 4 heures

Date

Mardi 13 octobre : 9h – 13h

À qui s’adresse cette formation ?

  • Aux producteurs, aux professionnels des services financiers et juridiques des sociétés de production ainsi qu’à l’ensemble des intervenants prenant part au financement des films
  • Aux directeurs et assistants de production