Le montage financier d’un long-métrage

Présentation juridique, économique et financière.

Objectifs

Appréhender le contexte actuel en pleine mutation de la production cinématographique.

Avoir un panorama de l’ensemble des différentes sources de financement d’un film (focus sur les aides publiques et le CNC).

Connaître l’articulation juridique des types d’intervention de chaque partenaire financier.

Comprendre la logique d’investissement dans le contexte actuel – économique et règlementaire – en vue de la négociation et de l’optimisation du montage financier.

Étudier différents plans de financement.

Intervenants

Virginie PAILLET – Fondatrice et dirigeante de Ciné TV Finance

Diplômée de l’Université Paris Dauphine, Virginie Paillet a fondé Ciné Tv Finance en 2005 après avoir exercé diverses fonctions financières chez Coficiné, Gédéon Programmes, au sein de la société Pan Européenne et du cabinet de courtage Rubini & Associés.

Raphaëlle SIMAVONIAN – Consultante chez Ciné TV Finance

Diplômée d’HEC, Raphaëlle Simavonian a intégré Ciné Tv Finance fin 2015, après une première expérience auprès des SOFICA Manon et La Banque Postale Image, et après avoir été chargée de mission au sein du service de la vidéo du CNC pour la mise en place de l’aide automatique aux services de vidéo à la demande.

Pierre-François PIET – Directeur financier chez Ad Vitam

Pierre-François Piet a travaillé plusieurs années comme gestionnaire d’investissements dans le cinéma, tout d’abord comme Chargé d’affaire auprès de la société Lucy Finance, puis en tant que Directeur Général des SOFICA Uni Etoile et Palatine Etoile, et de fonds ISF. Il est à présent Directeur Administratif et Financier de la société de distribution AD Vitam et de sa filiale de production Ad Vitam Production.

Emmanuelle BERGERET – Avocate associée – Cabinet 111

Hugo BERHAULT – Avocat – Cabinet 111

Hugo Berhault est avocat au Barreau de Paris et diplômé d’un mastère spécialisé de l’ESCP EUROPE en management et gestion des médias.Hugo intervient en droit de la propriété intellectuelle dans le domaine du cinéma, de l’audiovisuel et de la publicité.

Contenu

Première partie : La construction d’un plan de financement

  • Du développement à la mise en production.
  • Les partenaires financiers : panorama des sources de financement et contreparties. financières des différents partenaires (chronologie des médias).
  • L’articulation entre devis et plan de financement.
  • La procédure d’agrément.

Deuxième partie : Focus sur les principales aides publiques

  • Le crédit d’impôt.
  • Le soutien financier.
  • L’avance sur recettes.

 Troisième partie : La trésorerie d’un long-métrage

  • Le recours aux crédits.

Quatrième partie : Les distributeurs

  • Le fonctionnement de la distribution indépendante et son implication dans le plan de financement d’un long-métrage.

Cinquième partie : les soficas

  • Le rôle des soficas dans le financement d’un long-métrage.

Sixième partie – Etude des intérêts et négociation des contrats

I. Le rôle du producteur délégué.

II. Les contrats de coproduction.

III.   Les contrats de pré-achat.

IV. Les mandats de distribution.

V. Les mandats de ventes internationales.

VI. Les soficas.

VII.  Le système du private equity.

VIII. Les apports des groupes.

Septième partie – Les co-productions internationales

I. Le principe des accords de coproduction européens et internationaux.

II. Les aspects clés des accords de co-production les plus fréquents.

III. L’assemblage des différentes sources de financement.

Durée

2 journées  (14 heures)

À qui s’adresse cette formation ?

  • Aux producteurs, aux professionnels des services financiers et juridiques des sociétés de production ainsi qu’à l’ensemble des intervenants prenant part au financement des films.
  • Aux agences artistiques et littéraires.