Les redditions de compte

Des sommes encaissées par le producteur jusqu’aux reversements aux différents ayants droit

Objectifs

Comprendre les mécanismes de la remontée des recettes d’exploitation d’une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle puis leur répartition entre les différents types d’ayants-droit (coproducteur, talents, aides remboursables …)

Maîtriser les projections et simulations de recettes futures en vue d’optimiser la négociation des contrats avec les différents ayants-droit

Intervenants

Virginie PAILLET – Fondatrice et dirigeante de CINE TV FINANCE

Diplômée de l’Université Paris Dauphine, Virginie Paillet a fondé Ciné Tv Finance  en 2005 après avoir exercé diverses fonctions financières chez Coficiné, Gédéon  Programmes, au sein de la société Pan Européenne et du cabinet de courtage  Rubini & Associés.

Jennifer LAFUMA – Curiosa Films

Diplômée d’Hec, Jennifer Lafuma a exercé successivement les fonctions de responsable des redditions de comptes puis directrice des investissements au sein des Sofica La Banque Postale Image et Manon avant de rejoindre la société Elzevir Films en qualité de directrice financière. Elle est depuis février 2017 directrice juridique et financière de la société Curiosa Films.

Contenu

  • Introduction : rappels sur les différents partenaires financiers, le plan de financement, les supports d’exploitation et les recettes brutes par type de support
  • Présentation des décomptes d’exploitation par support établis par les mandataires
  • Vérification des données par rapport aux mandats (taux de commissions, montant des frais et MG opposés…) et des calculs
  • Le soutien financier : calcul, génération, répartition et utilisation
  • Les différentes catégories d’ayants droit et les types de rémunération associés (RNPP, soutien financier, rémunération proportionnelle, amortissement du coût d’un film, intéressement sur les entrées etc.)
  • La répartition des RNPP et du soutien financier aux différents partenaires financiers
  • La rémunération des talents sur les recettes d’exploitation
  • Les primes Canal + et OCS
  • Le principe de la délégation et le rôle du RCA
  • Les sociétés de perception de droits
  • Le cas des coproductions internationales
  • Nombreux cas pratiques

Durée

2 journées  (14 heures)

À qui s’adresse cette formation ?

  • Aux producteurs, aux professionnels des services financiers et juridiques des sociétés de production ainsi qu’à l’ensemble des intervenants prenant part au financement des films
  • Aux agences littéraires et artistiques
  • Aux réalisateurs-producteurs
  • Aux experts comptables des talents